Accueil

L’encadrement et l’ éducation sont des moyens non négligeable pour lutter contre la délinquance, l’exclusion et les anciennes mentalités.
Investir dans l’éducation reste donc le moyen le plus sûr et le plus direct dont dispose un pays pour promouvoir le bien-être économique et social de sa population.
En république démocratique du Congo 65% de la population à moins de 25 ans et 49% ont moins de 15 ans.
Plus de la moitié du Congo est peuplé par des enfants.

Le système éducatif de la RDC joue un rôle très important dans la reconstruction du pays, dans la stimulation de la croissance et dans la correction des inégalités. La RDC sort d’une longue crise économique et politique qui a eu de graves conséquences sur le système éducatif.
Toutefois d’après l’article 43 de la Constitution actuelle de la République Démocratique du Congo (RDC), l’enseignement primaire est obligatoire et gratuit dans les établissements publics.
Cependant certains enfants congolais n’auront jamais accès à l’école suite à la volatilité de la sécurité dans leurs milieux, la distance qui sépare leurs lieux d’habitation des établissements scolaires et le travail auxquels ils s’adonnent à cause de la pauvreté.

Exclusion sociale, solitude, perte de repère, incertitude du lendemain, voici ce à quoi sont exposés ces jeunes enfants.

Le développement de la République Démocratique du Congo ne dépend pas uniquement du gouvernement mais de toute sa communauté, ensemble améliorer l’avenir de nos futurs citoyens.

La jeunesse est l’espoir de demain, il est du devoir de la société civile de prendre ces responsabilités.

image